C’était le 15, 16 et 17 avril que se déroulait la Paris Comics Expo 2016. Cette année, cet événement exceptionnel s’est installé dans le magnifique parc floral Parisien !

Pour une première, on peut dire que je n’ai pas été déçu. Dès l’entrée, tout laisse à penser que je vais passer un bon moment. J’étais loin d’imaginer à quel point, en plus d’être intégré dans un environnement exceptionnel, les organisateurs ont pris soin de ne rien négliger pour nous offrir un week-end des plus agréables.

Un programme alléchant !

Je ne suis pas d’habitude très à l’aise avec les événements qui durent 3 jours, car j’ai souvent l’impression de m’ennuyer le dernier jour. Ça na pas été le cas lors de la Paris Comics Expo. Le temps a même semblé me manquer et je n’ai pas vraiment eu le temps de profiter de chaque détail de l’événement. Il faut dire que cette année je me déplaçais en tant que Fanboy puisque un de mes idoles, maître Kim Jung Gi avait fait était présent pour nous faire l’honneur d’une démonstration magistrale de dessin à main levée. Mais je reviendrai plus tard là-dessus.

Le temple du geek et du comics !

Nous sommes accueillis dans un hall immense et bien aéré qui permet une bonne circulation, pour profiter des différents stands présents. Un mélange de maisons d’éditions, de vendeurs d’occasion et de stands dédiés à la culture geek sont là pour ravir nos yeux et nous déposséder de nos euros . Des figurines, des posters, des t-shirts et une multitude d’articles vintages nous font de l’oeil !

N’importe quel fan de dessins animés et de séries pouvait trouver son bonheur sous n’importe quelle forme. J’ai moi même cédé à quelques fantaisies qui ont du mal à trouver leurs places dans mes bagages de retour !

Des dizaines d’artistes !

C’est aussi l’occasion de rencontrer plusieurs artistes connus ou plus confidentiels et de découvrir leurs talents et leurs gentillesse.  Malgré la foule qui se pressait sur les stands, ils trouvaient toujours le temps de discuter et d’expliquer leur démarche. Vous pouviez, pour quelques euros, vous offrir une dédicace personnalisée, parfois très poussée car certains d’entres eux prenaient l’exercice très à cœur !  J’ai pu, à cette occasion, me faire plaisir et m’en offrir quelques unes. Je vous les partage ci-dessous. Ce fut aussi l’occasion de prendre des contacts pour de futurs échanges dans le cadre de notre blog !


Une superbe dédicace d’Hassan Saber !


Ntocha at work


Une récolte fructueuse !


Super dépressif !


Des troopers très détendus !

Une pléthore d’invités prestigieux !

En plus des stands permanents, étaient organisées des rencontres avec des grands noms du dessin et de l’illustration, ainsi que des figures de séries. Une longue file d’attente se produisait à chaque heure de dédicace pour pouvoir rencontrer des artistes internationaux tels que l’immense Joe Madureira : dessinateur chez Marvel et directeur artistique de la licence Darksider ! Ou encore J. Scott Campbell : le protégé de Jim lee, participant dans la serie wild C.A.T puis, créateur de la serie Danger girl ! Mais aussi Gabriele Dell’Otto : il collabora à ces débuts avec Marvel Europe et créa beaucoup de couvertures pour DC comics !

Et comment ne pas parler de Kim Jung Gi : le maître illustrateur Coréen à qui je voue un culte sans faille et qui a, jours après jours, dédicacé sans relâche des centaines d’ouvrages pour le plus grand plaisir des visiteurs ! Et nous offrant une démonstration magistrale de dessin en réalisant une fresque illustrant batman et catwoman en mauvaise passe avec des supers vilains !!

Maitre Kim Jung GI

Kim Jung Gi at work


Une des dédicaces de Kim Jung Gi


 la fresque réalisée pendant la Paris Comic’s Expo

Et plus encore !

Vous pouviez aussi rencontrer des stars de la télé et du cinéma comme docteur Giancarlo Esposito qui s’est surtout fait connaître en Europe pour son rôle dans l’excellente série DMC Breaking Bad aux côtés de Bryan Cranston.
Comment ne pas parler aussi de Ray Parc qui prit dans le film de Star Wars épisode 1 La menace fantôme, les traits du légendaire site Darth Maul !!  Spécialisé dans le kung fu de shaolin,  il réunit à lui seul ma passion de la science-fiction et des arts martiaux !
Vous pouviez aussi rencontrer Louise Brealey ou Daniel Cudmore, acteurs du petit et grand écran !

Du cosplay et des modules R2 !

Alors que vous vous baladez dans les allées de la Paris Comics Expo, vous pouviez vous retrouver prise à partie avec plusieurs Stormtroopers qui, après quelques négociations se laissaient photographier. Et quelle surprise de tomber nez à nez avec R2 D2 himself. Criant de vérité, ce petit module télécommandé par son créateur se baladait au milieu des visiteurs, laissant échapper son très célèbre sifflement. Si vous le suiviez, il vous conduisait à ses semblables car en effet, un stand était entièrement dédié au droïd de la série.  Les visiteurs faisaient des selfies avec les modules !

Ainsi, tout le weekend, nous avons pu profiter d’une multitude de cosplayers amateurs ou venus en groupe dans des associations de fans. Ils arboraient des costumes d’une qualité incroyable, à tel point qu’ils semblaient sortir tout droit des films ou dessins animés qu’ils représentaient.

La multitude et la richesse des cosplayers a contribué à donner une ambiance très toonesque à l’événement, me faisant croire que j’étais moi-même dans un dessin animé, un épisode Stars Wars !

Quoi d’autre ?

Si vous trouviez le temps de vous ennuyer, les organisateurs de la Paris Comics avaient aussi organisé des conférences tout au long du weekend sur différentes thématiques, pour intéresser le plus grand nombre de fans venus se presser lors de l’événement. Ainsi vous pouviez trouver des thématiques très variées.

La première fut sur ”Fantômas”, ce super héro présenté par Xavier Fournier, décrivant le paradoxe de ce personnage vintage.

Une conférence de Paul Dini, le scénariste de la série animée Batman de 1990, donnant son éclairage sur cette icône mythique, et bien d’autres qui ont captivé les visiteurs tout au long du week end !

Des fans, et de l’ambiance !

Pour finir, comment ne pas parler de La Paris Comics Expo sans évoquer la foule et les visiteurs qui ont aussi contribué à leur manière à la bonne humeur et l’ambiance générale de l’événement. J’ai passé,pour ma part un excellent moment à visiter, errer et assister aux différentes animations qui étaient proposées tout au long du weekend. J’ai aussi aimé partager avec l’ensemble des gens présents, des sourires, des regards, des commentaires et vivre en communion un moment simple et immersif.

Je ne sais pas si aujourd’hui, les organisateurs ont décidé de faire une mouture 2017. En tout cas, si ça devait se produire, je suis sûr que je participerai, et cette fois-ci avec beaucoup de personnes de mon entourage pour partager ce moment exceptionnel !

Vous avez pu voir l’enthousiasme que j’ai eu à participer à cet événement, je ne suis pas payé par l’organisation pour en faire l’apologie, mais j’étais vraiment séduit par cette formule et j’espère pouvoir revivre une nouvelle fois ce genre de situation. Peut-être nous croiserons nous dans les allées de la Paris Comics Expo 2017, en évitant soigneusement de se prendre les pieds dans R2 D2 !

Epilogue !

Pour conclure ce petit weekend vraiment plaisant, j’ai profité de la capitale et passé les 2 jours suivant à dessiner au milieu des statues et des oeuvres du musée du Louvre, à m’entraîner à la reproduction de sujet réaliste. Je ferai un article détaillant ce petit passage artistique dans un des plus grands musées du monde.

A bientôt

Laurian.